lundi 28 novembre 2011

Leçon n°17 : Des répercussions de la révolution 2.0 sur la drague à comment draguer sur Facebook



Aujourd'hui, il y a plus de membres sur Facebook que de voitures en circulation dans le monde, autant dire qu'il y a de fortes chances que la femme de votre vie soit inscrite sur ce gigantesque réseau social.
Ce constat à lui-seul rend légitime l'idée d'aller draguer sur Facebook.

L'autre bon côté de Facebook, c'est qu'on rencontre généralement ses partenaires par le biais d'amis ou dans notre univers professionnel, et ce réseau Internet est une formidable opportunité d'éplucher les amis célibataires de nos amis.

Avant l'avénement de Facebook, des amis nous invitaient à diner pour nous faire rencontre untelle, toujours charmante et jolie célibataire, un diner arrangé qui tournait parfois au fiasco complet, faute à nos amis qui n'avaient pas su cerner nos goûts amoureux. Aujourd'hui avant d'accepter le diner, il suffit de demander le nom de la fille qui veulent nous présenter et d'aller faire un tour sur Facebook. On sait d'avance si cela vaudra la peine de se mettre sur son 31.

Autre avantage, dans les années 90, quand on rencontrait une jolie célibataire chez des amis, on était souvent obligé de passer par eux pour récupérer ses coordonnées ou alors de se lancer et de demander directement son numéro de téléphone à la belle. Aujourd'hui, son nom suffit pour la retrouver sur Facebook parmi les contacts de nos amis communs et il ne reste plus qu'à lui envoyer une demande d'ami ou un poke pour les plus timides.

Une fois le lien établi, on peut tout de suite aller jeter un oeil aux photos de la belle, repérer ses bonnes amies, qui reviennent plus souvent qu'à leur tour dans les photos, mais aussi se faire une meilleure idée du personnage qui nous a tapé dans l'oeil. Il n'est pas rare de pouvoir trouver des photos d'enfance, de ses parents, de son chez elle, etc. Sans oublier ses films, musiques et romans préférés, bref, une mine d'informations à analyser pour optimiser sa drague et maximiser ses chances de séduire.

Le poke est un outil pratique pour les premiers contacts "sans trop se mouiller" ou pour se rappeler au bon souvenir d'une fille après quelques temps, mais il doit être utilisé avec parcimonie, au risque de passer pour un ado qui n'a pas grand chose à dire.

Facebook a aussi métamorphosé la manière de faire un compliment. Si les plus hardis peuvent dire à une fille qu'elle est canon sur telle ou telle photo, les plus timides pourront se contenter de "liker" la photo.

De même il y a encore 10 ans, pour croiser "par hasard" une fille dans une soirée, soit il fallait appeler ses amis communs, soit écumer toutes les soirées du week-end. Aujourd'hui grâce à Facebook, il suffit de regarder à quel événement la fille que l'on veut draguer va participer.

Plus besoin non plus de demander à Pierre, Paul ou Jacques si elle est célibataire, c'est écrit sur son profil, plus besoin non plus de s'afficher avec telle bande cool "qu'on aime pas vraiment plus que ça", il suffit de les ajouter à ses amis, relégués dans une liste "pas des potes proches",  aux yeux des autres membres du réseau, ce sont des amis. On peut même avoir pour ami des célébrités! ... Ce qui sera un peu plus difficile à faire gober quand on habite un village de 350 habitants dans le Lot et Garonne.

Quand on est surtout beau en vacances, bronzé et en maillot de bain, on peut bénéficier de ce sex-appeal toute l'année en choisissant bien sa photo de profil.

Bref comme je le disais en préambule, facebook a de gros gros atout pour celui qui souhaite draguer, si il sait qui il veut draguer ou qu'il découvre un profil intéressant parmi les amis de ses amis. Si on a pas pu repérer la perle rare, l'affaire se corse, car Facebook est un dédale de profil, où il n'est pas plus facile de rencontrer de belles filles qu'en flânant dans les rues de Paris.

Heureusement sur facebook, il y a une solution à tout. En l'occurrence, il existe des applications pour faire des rencontres. Je pense notamment à "Are you interested". le problème, c'est qu'elles sont généralement bien moins évoluées que celles proposées par les sites de rencontres comme Meetic, Match, Private & Private ou Love-Scoop.com, et que de nombreuses personnes sont inscrites "à l'insu de leur plein gré" ou depuis 2007 et l'ont depuis totalement oublié. D'autant que sur facebook, tout se sait et comme la drague c'est de l'intimité, une sphère plus privée encore que celle de la famille et de l'amitié, Facebook n'est pas vraiment l'endroit où les femmes vont se lacher.

Autrement dit, si vous ne voulez pas draguer la copine d'un ami ou d'un ami d'ami, mieux vaut aller chasser sur des sites 100% fait pour!

Illustration © http://leboytownshow.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget