samedi 8 novembre 2014

Témoignage : comment je me suis dépucelé grâce à un site de rencontre sur Internet (partie 1)



Aujourd'hui nous publions le témoignage intégral de Paul, 18 ans, qui nous a contacté pour partager l'histoire de son dépucelage sur Internet.

Bonjour, je vous écris pour vous raconter comment j'ai finalement perdu ma virginité grâce  à Internet et aussi à votre site Comment draguer sur Internet car je pense que mon histoire pourra aider d'autres jeunes, qui comme moi, souffre d'être encore puceau à 18 ans. Dans le fond, ce n'était bien évidemment pas si grave, mais je n'ai pu le comprendre qu'après l'avoir fait et être libéré d'une pression sociale forte et cruelle. Je n'étais plus le puceau aux yeux des autres et cela a été le déclencheur d'une vie bien plus épanouie.

Mon histoire ressemble à celle de beaucoup d'autres ados pas très surs d'eux-même : Un physique dans la moyenne compensé par le charme d'yeux pétillants et par une forte aptitude à sourire. Malgré cela, mon adolescence s'est avéré un calvaire : Un peu d'acné, des résultats scolaires moyens, pas de talent sportif particulier même si je joue correctement au tennis et au football depuis que j'ai 8 ans. Finalement rien de bien grave, mais juste assez pour ne pas me conférer la confiance naturelle de mes meilleurs potes. Ajoutez à cela, les blagues de mes potes dans les vestiaires, l'impression d'être transparent au lycée dans les yeux de celle qui comptait le plus à mes yeux et vous avez le cocktail, non explosif, d'un ado mal dans ses pompes.

Vous pensez peut-être que beaucoup sont passés par là, peut-être vous-même et que vous avez survécu? Certes, pourtant vous m'accorderez que l'on en souffre et quand je vois qu'il m'a suffi de passer à l'acte et de perdre ma virginité pour me sentir mieux, je regrette de ne pas l'avoir fait avant et si je peux en aider d'autres dans mon cas, je considère ça comme un honneur et une justification au temps perdu. Aujourd'hui je suis heureux, pas encore en amour, mais dans ma vie sociale. Et ce regain de confiance a rejailli sur mes résultats universitaires et sur mes rapports aux autres.

Pour rentrer dans le vif du sujet, je rentrais à l'université en septembre dernier, et j'avais l'impression de déambuler dans les amphis avec une pancarte "puceau" scotchée sur le front et une autre dans le dos. Mon meilleur ami est en couple depuis 3 ans et n'était pas le dernier à se foutre gentiment de ma gueule et à me suggérer, de temps à autres et à moitié sur le ton de la rigolade, que puisque j'étais nul pour draguer en cours ou en soirée, ou tout court, je devrais peut-être essayer de draguer sur Internet.

Petit à petit, l'idée à fait son chemin et c'est après m'être masturbé sur un site de vidéos gratuit, qu'une pub pour un site de rencontre [Paul fait référence à Erotilink.com, mais il ne le citera que plus tard] à attiré mon regard et mon esprit. Je ne peux pas dire que les filles présentées étaient à l'image de la petite amie à laquelle j'aspirais, mais elles correspondaient parfaitement aux filles qui m'excitaient sur les sites de cul. Et je crois qu'inconsciemment, je ne voulais pas trouver ma copine sur le Web mais juste tirer mon coup et ne plus être puceau.

Je ne me suis pas inscrit tout de suite, par timidité, par pingrerie aussi comme je ne voulais pas avoir à sortir ma carte bleue et aussi par manque de confiance en moi, les habitudes ont la vie dure, je me disais que si je n'y étais pas parvenu dans le monde réel, mon quotidien, je n'aurais pas plus de succès sur Internet.

Sur toute la ligne, je me trompais :
- Ma timidité, passé le moment où l'on se demande bien par où on va bien pouvoir commencer, et c'est là où comment draguer sur Internet entre dans l'histoire et gagne toute ma gratitude, car j'ai appliqué quasiment à la lettre vos conseils et en un mois, mon problème n'en était plus un.
- Ma pingrerie. Franchement qu'est ce que je suis con. Certes mon abonnement me coûte une cinquantaine d'euros par mois avec les options, mais cela n'est rien comparativement aux sommes que je dépensais à boire des cafés et des bières avec les potes. Le rapport investissement/bénéfice penchais tellement du côté de mon absolu besoin de faire l'amour à une femme, et maintenant vers mon bien-être général, que je mettrais le double s'il le fallait pour en arriver là.
- Paradoxalement Internet permet de remettre le dialogue et la communication au premier plan de la rencontre, là où les boites de nuit ne flattent que les physiques très avantageux et l'excès de confiance en soi. Votre site m'a mis le pied à l'étrier en me donnant les clés de la drague sur Internet et Internet à dédramatiser le jeu de séduction.


La suite du témoignage.... Le témoignage de Paul étant assez long (mais très intéressant et utile, merci Paul), que nous avons choisi de le publier en plusieurs billets.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget