samedi 8 novembre 2014

Témoignage : comment je me suis dépucelé grâce à un site de rencontre sur Internet (partie 2)


Suite du témoignage de Paul 18 ans qui a perdu son pucelage grâce à site de rencontres sur Internet. (lien vers la 1ère partie)

[... "Bref, j'ai fini par me convaincre qu'il fallait que je tente le coup et le site Erotilink.com, me semblait beaucoup plus approprié qu'un Meetic pour perdre mon pucelage. Le site annonce la couleur dès l'écran d'accueil, on est là pour BAISER! Et tant qu'à tenter le coup, autant viser directement son objectif.

 Je prends la peine de citer Erotilink.com, car :

1° Je n'en avais pas entendu parler jusque là et je me suis dit que s'il n'avait pas besoin de passer à la télé pour avoir des centaine de milliers de membres, c'est que cela devait marcher très bien sans avoir à faire du racolage grand public. Lecôté plus cul aussi du site explique qu'on ne puisse en faire la promo entre un yaourt et des couches à 19H55

2° Votre site qui donne d'excellents conseils et une grande liste de site de drague n'en parle pas...

3° Or je suis vraiment satisfait à 98% de ce site, de la richesse de son réseau, notamment sur ma région, de la facilité de communication, de la réactivité des autres membres et tout simplement du résultat : Il m'aura fallu moins d'un mois pour "baiser ma première meuf" ;) et me sentir enfin homme.

Je me suis inscrit et très vite, j'ai commencé à me demander comment faire pour nouer contact avec une fille, amorcer la discussion, passer du virtuel à la réalité physique d'une chambre et j'ai donc commencer à faire des recherches sur Google, comme pour un devoir d'histoire :)
Dépité par les résultats très formatés des premières pages de recherche, mais ce n'est pas une découverte et cela s'applique à quasiment tous les sujets traité sur le Web, j'ai découvert Comment draguer sur Internet en 4e page, dont le simple titre résumait parfaitement les besoins de ma situation.

J'ai commencé à lire vos articles un par un, et j'ai très vite été séduit par les conseils simples prodigués dans vos pages et surtout par leur pragmatisme et la facilité pour les appliquer : Pas besoin d'être Casanova, la drague sur Internet donne sa chance à chacun.

 J'ai donc créé mon profil pour draguer sur Internet selon vos conseils, défini précisément ce que je "recherchais vraiment" en suivant votre méthode et je me suis lancé. Après 15 jours de tâtonnement, j'ai ferré ma première chatte et une fois la conversation lancée, j'ai découvert que je n'avais besoin de personne pour l'alimenter. Avant même d'avoir mis Pauline (drôle de coïncidence? non, le pilier de ma stratégie de drague initiale!) dans mon lit, j'avais déjà restauré une grosse partie de ma confiance en moi, à tout le moins, celle qui me paralysait jusque là.

 Une semaine plus tard, nous nous sommes retrouvés pour prendre un café, nous avons bavardé et beaucoup ri, comme nous avions dès le départ été très franc et parfois cru l'un avec l'autre. Pauline n'est pas une rookie mais pas non plus une experte non plus, elle ne cherchait pas non plus l'homme de sa vie comme ses études passaient au premier plan de ses objectifs à moyen terme et elle m'a confessé que même si certaines rencontres sont parfois (très) décevante, le souvenir restrospectif de ces situations l'amuse bien plus qu'une sortie en boite de nuit.

Quelques heures après, nous étions dans son lit et j'avais rempli mes objectifs. je n'étais plus puceau mais (rétrospectivement) béatement heureux. Depuis, je suis bien dans mes baskets, Pauline et moi nous retrouvons de temps en temps pour prendre un verre et parfois plus, et je continue à draguer sur erotilink et à trouver de nouvelles partenaires. Je vais en cours la tête haute, je ne regarde plus mes pieds dans les couloirs et j'ai même réussi à mettre une camarade de TD dans mon lit. Je vous ai tout dit et vous remercie pour vos conseils et plus encore si vous acceptez de publier mon témoignage sur Comment draguer sur Internet. ...]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget